Fraser Island

Hellohello,

Aujourd’hui je vais vous raconter l’expérience à Fraser Island, à ne pas manquer lors de votre roadtrip sur la côte Est de l’Australie !

Fraser Island, qu’est-ce que c’est ?

Elle est caractérisée comme « l’île la plus inédite du monde ». C’est l’île de sable la plus grande au monde, avec la particularité de voir sa forêt tropicale grandir sur des dunes de sable.  Elle mesure 123 kms de long et 22 kms de large.

Le petit côté fun de Fraser c’est que vous vous déplacez uniquement en 4×4 et que vous conduisez sur le sable au ras de l’océan. En effet, sans 4×4, c’est impossible de venir sur l’île car il y aurait trop de risque de se faire embourber dans le sable. Au début, cela impresionne, car il faut vous faire la main à la conduite dans le sable, mais après c’est un vrai kiff ! Là vous ressentirez le VRAI sentiment de liberté !

La faune est TRES riche sur Fraser : serpents, araignées, requins, dingos… Certaines fois, vous entendrez que c’est un des endroits le plus dangereux du monde, mais à temporiser!

En effet, si vous respectez les règles de base, vous n’aurez aucun soucis ! On vous dira ne pas s’approcher des dingos, ce sont des sortes de chiens sauvages à première vue mais qui peuvent être très agressifs. Donc on ne les approche pas, et surtout on ne laisse jamais de nourriture ouverte car cela les attire et ils peuvent venir en meute, et c’est la que le danger peut être présent.

On vous dira également ne pas vous baigner dans l’Océan. En effet, là pour le coup si vous vous y baignez, c’est que vous êtes clairement inconscient ! C’est extrêmement réputé pour ses requins blancs, donc si vous n’y mettez pas les pieds, aucun risque d’être attaqué. Si vous voyez un serpent, biensûr n’essayez pas de l’attraper seulement pour avoir votre photo Snapchat, laissez-le tranquille et surtout ne faites pas de gestes brusques. Certains serpents présents sur l’île font parti des plus vémineux du monde, donc ne vous amusez pas trop à jouer avec héhé !

Ce sont des petites choses comme ça à savoir et respecter, et si vous le faites, il n’y aura aucun risque pour vous !

Comment s’organiser ?

Là encore, cela dépend de vous. Vous pouvez faire votre trip avec votre 4×4 personnel (assurez-vous qu’il tiendra le coup et pensez à dégonfler un peu vos pneus!) ou avec agence spécialisée qui organise des tours avec plusieurs personnes et plusieurs 4×4, ou tout simplement un loueur de 4×4 équipé pour le sable.

A savoir, vous avez 2 villes de départs pour Fraser Island : Rainbow Beach et Hervey Bay. Vous vous rendez donc sur l’île avec des ferrys qui montent les 4×4 dessus également. Depuis Rainbow Beach, vous avez 10 mn de traversé, contre 50 mn pour Hervey Bay.

Fraser_island_locator_map.svg

– NOTRE PERIPLE –

Nous avons choisis de partir avec la compagnie s’appellait Dingos Adventure Resort. La veille du départ, vous dormez à l’auberge partenaire avec le tour, Nomads. Un briefing est fait à l’ensemble de l’équipe avec qui vous partez sur Fraser Island, en vous expliquant le programme, les répartitions des groupe, et les règles de sécurité à respecter tout au long du périple. Nous avions choisis le tour de 3 jours / 2 nuits sur l’île afin de profiter pleinement de cette belle aventure. Et nous avons eu de la chance, nous étions un groupe de 6 personnes au lieu de 8, donc plus de places dans le 4×4 😉

A savoir, si vous souhaitez conduire sur Fraser Island et que vous êtes avec une compagnie, il faut que vous ayez plus de 21 ans, et votre permis sur vous !

Le lendemain matin, vous retrouvez votre groupe, vous chargez le 4×4 et c’est parti direction le point de départ du ferry à Rainbow Beach pour prendre le ferry. La traversée passe très vite étant donné qu’il n’y a que 10 mn de trajet. Vous arrivez la-bas, et les premières sensations arrivent ! Vous vous retrouvez sur un grand banc de sable avec à votre droite l’océan, et à votre gauche, la nature ! Rien que l’arrivée est fascinante.

Déroulement du tour

Jour 1 : Pour le premier jour, nous étions dans la voiture avec le guide du tour. Nous étions un convoi de trois 4×4 + celui du guide. Etant donné que dans notre groupe nous étions que 2 conducteurs, ce fut très bien de ne pas conduire la première journée ! Nous avons roulé quelques temps sur la plage, en faisant un premier stop vers un petit cours d’eau qui a la particularité d’être de la couleur du Coca Cola, mais c’est une eau extrêmement pure. Improbable !

Puis nous nous sommes rendus au Lac Mackenzie. La route pour y accéder est plutôt difficile et change des grandes lignées de sable, car vous serez en pleine forêt pluviale, donc préparez-vous à être secoués dans la voiture ! La « route » est des chemins de sables avec des trous et des bosses partout ! Mais le point final en vaut vraiment la peine, le lac est juste splendide ! Il a la particularité d’être bleu transparent en premier, puis bleu foncé, d’être à une superbe température, et la qualité du sable blanc qui le borde est vraiment super. C’est un bon moment de détente.

Puis, nous sommes allés en direction du camp où nous allions passer la nuit ! C’était un grand campement avec des tentes de 2 personnes abrités par des grandes baches. Puis vous dinez avec votre groupe grâce à des box mises à disposition en fonction de votre numéro de groupe. Et le soir, vous ferez un bon petit feu de camp pour cloturer la journée!

Jour 2 : Premier jour de conduite pour moi, c’était super chouette ! Le début est un peu bizarre car ça change beaucoup d’une route traditionnelle, c’est du sable, et biensûr le volant est à droite, mais une fois le coup de main pris, c’est parfait! Direction les Champagnes Pools ! C’est un endroit où les vagues se cassent sur les rochers et cela fait une sorte « d’explosion » comme les bulles du champagne. L’endroit est vraiment magnifique, vous avez des superbes vues sur l’océan.

Nous sommes ensuite allés à un point de vue Indian Head, qui donne sur 2 baies. C’est tout au nord de l’île. La vue est à couper le souflle, en pleine nature. Habituellement, c’est un point où on peut admirer des tortues, requins mais quand nous y étions la mer était très agité donc on a rien vu haha !

Nous avons déjeuner puis nous sommmes allés voir un cours d’eau où on vous aurez des bouées à disposition pour descendre la « rivière ». Ca s’appelle Eli Creek. Au final, il n’y avait aucun courant donc avec la bouée on faisait du surplace haha ! Donc nous avons fait la descente les pieds dans l’eau, vous passez dans la pleine forêt, nature nature !

Le soleil se couchant tôt, nous sommes ensuite rentrés au campement pour notre deuxième et dernière nuit sur l’île. Et toujours accompagné de notre feu de camp!

Jour 3 : Pour ce dernier jour, nous sommes partis assez tôt. Notre premier stop fut le fameur bateau échoué sur la plage depuis plusieurs années, le Maheno Wreck. La grandeur du bateau est impressionnante, et vous aurez un super angle de vue sur les hublots du bateau qui sont une forme de « jet d’eau » quand les vagues qui se cassent dessus. Mais temps bien nuageux, dommage!

Le deuxième stop a été le Lac Wabby. C’est un lac naturel au milieu de dunes de sables et bordé d’eucalyptus. Le lac est vert car il contient de l’eucalyptus également à l’intérieur (très bon pour la peau!). Avant d’arriver à cet endroit, vous allez arpenter un chemin dans la fôret de 3 kms de marche. L’arrivée est vraiment splendide avec les grandes dunes de sable avec le lac en contrebas.

 

Voici notre périple à Fraser Island ! Pour moi c’est incontournable de le faire et mémorable. Passer 3 jours sur une île improbable comme celle-ci, sans réseau (ça fait du bien), rencontrer pleins de nouvelles personnes, et voir des paysages que l’on a pas du tout l’habitude de voir, très sympa !

 

A bientôt pour de nouvelles aventures,

Emma

Publicités